Contention et « prendre soin » peuvent-ils coexister ?

Cette formation peut être adaptée à chaque institution concernée par la question de la contention, exception faite des unités hospitalières de psychiatrie.

Participation gratuite pour les travailleurs du secteur non marchand.

Description

Certains envisagent la contention comme « une démarche de soin». Contention et prendre soin peuvent-ils coexister ? Prendre soin c’est porter une attention particulière à quelqu’un. Lorsqu’on adopte pour nos ainés une philosophie du « care », la contention a-t-elle sa place ?

La contention est un acte difficile à poser. Elle ne doit pas être banalisée et les nombreux gestes de « routine » qui s’y rapportent, reconnus comme tels. Une utilisation raisonnée et éthique est indispensable. Sa mise en place doit être discutée en fonction du risque réel, excluant le réflexe sécuritaire. Aucun moyen technique ne devant remplacer la « veillance » du résident.

Cette formation a pour but d’ouvrir les yeux et de soutenir une réflexion personnelle et d’équipe sur les risques, les conséquences et les alternatives à la contention. Elle offre aux participants un temps de questionnement sur leur pratique, sur leurs habitudes, dans le but de tendre vers toujours plus de bientraitance.

objectifs de la formation

  • Découvrir les lois et normes en matière de contention
  • Interroger sur la pratique et les connaissances des participants en matière de contention
  • Informer sur la prévention, les risques et les conséquences de la contention
  • Susciter une réflexion éclairée autour de la question de la contention
  • Valoriser le rôle des participants (toutes fonctions confondues) et l’importance de la pluridisciplinarité dans la réflexion, la prévention, la surveillance et l’accompagnement de la contention

Méthodologie

Il est illusoire de vouloir se mettre à l’écoute de l’autre quel qu’il soit si l’on n’a pas fait soi-même l’expérience d’avoir été vraiment écouté.

A travers un espace d’écoute, de parole, d’expression, d’observation et d’analyse des situations vécues, la méthodologie utilisée pour les formations est active, participative et « processus de changement ».

Les concepts théoriques abordés sont appuyés :

  • par des exercices de mise en situation
  • par des exercices de communication
  • par une mise en commun et des partages d’expérience
  • par des échanges théoriques pour recadrer les concepts
  • par des réflexions à partir des demandes du groupe

Toute formation se situe dans un mouvement perpétuel entre théorie et pratique et le formateur, fort de son expertise, travaille avec les participants à une co-construction de nouveaux savoirs et de nouvelles aptitudes au changement. Au terme de la formation, les participants seront invités à identifier des pistes d’actions concrètes.

> Plus d’information sur la PEDAGOGIE ET METHODOLOGIE PROPRES AU CEFEM

Public Cible

Toute personne concernée par la question de la contention dans sa pratique professionnelle trouvera sa place dans cette formation. Aucun pré-requis n’est nécessaire, la formation se base sur le vécu et la pratique des participants.

Informations pratiques

Formation d’une durée de 2 journées

Sur site ou hors site

8 à 15 participants

Le prix par journée de formation est de 900€.

Outre son organisation en institution, cette formation de 2 jours se donnera – gratuitement à destination des travailleurs du secteur non marchand:

les 17/05/2022 et 31/05/2022 – Namur