L’idée maîtresse de cette action est d’offrir dans un “temps 2” de l’épidémie, c’est-à-dire une fois que le gros de la crise est passée, un groupe de parole au personnel des institutions permettant à tout un chacun de mettre des mots sur ce qui a été vécu.

Le prix par journée de formation est de 900€.

Pour les institutions en ordre de cotisation auprès de l’asbl FeBI, cette formation peut être organisée gratuitement in situ. 

Description

Une possibilité de garder, d’inscrire cette expérience sous forme de traces, éphémères ou durables, qui serait « soignant » voire réparateur pour certains.

C’est-à-dire un espace, fait de bienveillance, de confiance, d’écoute, respectant la confidentialité de l’expression de chacun, qui permet à l’aide de la parole, de revenir sur ce qui s’est vécu durant cette période.

La mise en mots, le partage, l’écoute de chacun est un travail de reconstruction de ce qui s’est abîmé, fragilisé chez certains. Dans un second temps, créer, utiliser d’autres moyens d’expression permet de revisiter en ayant pu prendre quelque recul, l’expérience covid vécue et d’ainsi construire ensemble leur propre histoire covid. Pour inscrire dans le temps les traces de ce temps de vie, individuel et collectif.

 

Concrètement, cette action se déroule en 2 temps:

  1. Temps de partage par la parole
  2. Suivi d’un temps de création collective (collage, peinture ….) dont la temporalité sera décidée par le groupe (oeuvre éphémère ou plus ou moins permanente, “exposée” ou pas …)

objectifs de la formation

L’être humain est capable de métaboliser une certaine quantité de pressions, de pertes, de souffrance, de décès mais à un moment donné cela dépasse toute capacité et risque de s’inscrire en symptômes tant psychiques que physiques. Les objectifs de cette action sont:

  • Permettre aux participants de faire le travail d’élaboration psychique nécessaire après une telle expérience inconnue et brutale.
  • S’approprier dans un travail commun les douleurs et les pertes, les joies et les acquis de ces moments
  • Assurer une base solide pour affronter l’après covid et ses multiples conséquences

Méthodologie

Groupe de parole qui nécessite un cadre bien clair, défini et accepté par chacun. La mise en mots permet un travail psychique à travers l’accueil, l’écoute, le partage.

Créer quelque chose ensemble à partir de ces échanges permet de «faire » quelque chose dans le sens de s’approprier une expérience déstabilisante, douloureuse, angoissante et source d’impuissance.

Public Cible

Les acteurs de première ligne confrontés dans leur quotidien professionnel à l’épidémie COVID 19.
Les groupes seront formés de personnes ayant travaillé ensemble pendant l’épidémie. Tout le personnel est concerné, les soignants, les paramédicaux, le personnel d’entretien et de cuisine, la direction en ce que tous à leur niveau et dans leur contexte de travail ont partagé la même expérience.

Aucun prérequis n’est nécessaire, la formation se base sur le vécu et la pratique des participants.

Informations pratiques

Le 1er octobre à Liège

de 9h00 à 16h00

Contactez-nous pour une inscription