Aller au contenu

Nous destinant à un métier du « prendre soin », nous apprenons dans nos études savoirs et savoir-faire pour parer au mieux à toutes les situations rencontrées sur le terrain. Nous posons des actes techniques très spécifiques (sonde naso-gastrique, pousse-seringue, ponction d’ascite, aspiration, etc.), réalisons des toilettes, prenons des mesures ou encore positionnons la personne pour soulager voire supprimer les douleurs. Le corps occupe une place centrale dans notre cursus. Pourtant quand nous quittons livres et auditoires, la pratique nous montre qu’approcher le corps de l’autre et en prendre soin peut parfois nous emmener sur des sentiers inconnus et inconfortables…

Lire la suite