Décrypter le langage que transmet le corps à travers sa douleur ; le corps étant le premier à parler et le dernier à se taire.

Pour les travailleurs des MR-MRS du secteur privé (CP 330.01.20), cette formation peut être organisée gratuitement (financement FEBI) au sein de l’institution.

Description

  • La place du corps dans la relation et l’influence des émotions, des croyances et des valeurs personnelles
  • Les différents aspects de l’écoute dans la relation éducative / d’aide à travers le corps et accorder de l’importance à l’influence du corps des interlocuteurs dans la relation et la communication avec ou sans paroles
  • La distinction entre douleur et souffrance
  • La question de la juste distance et du toucher
  • Le corps et la douleur du corps par les mémoires et significations affectives, familiales, culturelles et sociales

Compétences visées

  • capacité à communiquer de manière globale – y compris non-verbale – dans la relation de soins
  • être capable d’offrir une présence et un contact qui rassure et apaise, en réponse à l’anxiété, le désarroi, la douleur ou la souffrance du patient
  • capacité à poser les actes de soin dans une « présence  déjà soignante »
  • être capable de retrouver du plaisir dans les gestes de soins qui auparavant posaient problème
  • être capable de repérer les situations stressantes engendrées par le comportement de certains patients et de trouver le type de présence adaptée

Méthodologie

Les différents thèmes seront abordés à travers l’expérience vécue lors de situations interactives. Des compléments théoriques et didactiques étayeront les exercices de présence et de contact.