Que comprend et maîtrise la personne atteinte de démence? Une communication est-elle possible? Quand tous les codes de communication sont ébranlés, le soignant est souvent désemparé, tiraillé entre la volonté d’accompagner, de soigner humainement et la nécessité d’être efficace. Comment communiquer ? Comment accepter son impuissance, pour éviter d’entrer dans la maltraitance ?

Pour les travailleurs des MR-MRS du secteur privé (CP 330.01.20), cette formation peut être organisée gratuitement au sein de l’institution ainsi qu’en session ouverte (Cf. dates ci-dessous)

Description

La prise en charge particulièrement complexe des personnes atteintes de démence confronte de manière récurrente les soignants à leur sentiment d’impuissance dans la communication avec elles, ainsi qu’à une impression générale d’échec et de non-sens.

L’objet de cette formation est de comprendre les différentes formes de démences, et d’apprendre à repérer un canal de communication avec les personnes désorientées, afin d’éviter que des comportements inadéquats se développent aussi bien chez le patient que chez le soignant.

Compétences visées

  • Compréhension des différentes démences : les démences ne sont plus envisagées sous le même angle, ne sont plus classées dans un même grand sac, des comportements plus adéquats sont observés. L’angoisse des patients est diminuée.
  • Écoute adaptée à la situation de démence : la personne âgée se sentira respectée et les comportements agressifs des soignants comme des patients seront moins prononcés.
  • Accompagnement ajusté à la situation de démence conceptualisée : diminution des situations conflictuelles entre les résidents et les soignants.
  • Accompagnement des familles : un être qui souffre de démence provoque un choc important au sein de la famille, en particulier pour le partenaire et les enfants,  et devoir le placer en institution est une étape difficile à franchir : les soignants pourront au terme de la formation complète réaliser un réel travail d’accompagnement des familles.

Durée De La Formation

La formation peut être scindée en 2 étapes :

  1. première étape : 1 jour de « Base »
  2. deuxième étape : 3 jours de « Training »

La journée de « Base » peut être donnée isolément et consiste en une première approche des concepts développés durant le « Training ».

Les 3 jours de « Training » ne pourront se faire qu’après que les participants aient suivi la première journée de « Base ». Ces 3 journées permettent d’approfondir les concepts théoriques, et de travailler en profondeur les compétences visées. Les 3 journées se donneront avec un intervalle d’au moins une semaine entre elles, pour permettre aux participants de revenir en formation avec de nouvelles questions relevées suite à la confrontation de la formation avec la réalité du terrain.

 


 

Outre son organisation en institution, cette formation de 1 ou 3 jours se donnera en « session ouverte » aux lieux et dates suivantes:
La formation « Désorientation – module de base«  (durée 1 j.- donne accès à la formation « désorientation training ») se donnera à
  • Bruxelles le 9 mars;
  • Mons le 16 mars;
  • Charleroi le 28 mars;
  • Tournai le 4 mai;
  • Charleroi le 4 mai;
  • Tournai le 21 septembre;
  • Bruxelles le 21 septembre;
  • Mons le 21 septembre;
La formation « Désorientation – module training » (durée 3 j.) se donnera à
  • Bruxelles les 16, 23 et 30 mars;
  • Mons les 9, 16 et 30 mai;
  • Charleroi les 18 et 23 mai et 8 juin;
  • Bruxelles les 28 septembre, 5 et 19 octobre;
  • Tournai les 12, 19 et 26 octobre.
Ces modules de formation sont financés par le FE-BI pour les travailleurs des MR-MRS du secteur privé (CP 330.01.20). Contactez-nous pour une inscription.